L'Ordre et ses Institutions

Home L'Ordre et ses Institutions Mission

Mission

 

La Mission de l'Ordre

L'Ordre de St-Jean de Jérusalem est l'une des plus anciennes institutions de la chrétienté. Présent en Palestine dès les années 1050, cet ordre religieux laïc puise ses origines dans la tradition militaire ainsi que dans celle de la chevalerie et de la noblesse. Parmi ses 12.500 membres, on compte des frères profès ainsi que des Chevaliers en Obédience. Les autres Chevaliers et Dames sont des laïcs dévoués à l'exercice des vertus chrétiennes et de la charité. Tous se distinguent par leur volonté de tendre à une perfection spirituelle au sein de l'Eglise et de mettre leur énergie au service des déshérités et des malades.
L'Ordre de Malte demeure fidèle à ses principes fondateurs que résume la devise "Tuitio Fidei et Obsequium Pauperum", protection de la foi et service des pauvres, principes qui se concrétisent par le travail bénévole effectué par les Chevaliers et les Dames de l'Ordre dans le domaine de l'aide humanitaire et médico-sociale. Aujourd'hui, l'Ordre exerce sa vocation dans plus de 120 pays à travers le monde.


Caractéristiques de l'Ordre

Sujet de droit international public, l'Ordre possède sa propre constitution, ses propres institutions et émet des passeports et des timbres. Le 79e Grand Maître, Fra’ Matthew Festing, a été élu à vie à la tête de l'Ordre le 11 mars 2008.
L'Ordre entretient des relations diplomatiques avec plus de 102 pays, dont beaucoup ne sont pas catholiques, il est représenté officiellement auprès des principaux Etats européens, de la Commission Européenne et des principales organisations internationales. L'Ordre de Malte est neutre et apolitique, ce qui lui permet d'assurer un rôle de médiateur entre des Etats en conflit.

L'Ordre et la République de Malte

L'Ordre est récemment retourné à Malte, après avoir signé un accord avec le gouvernement de l'île qui lui confère la jouissance exclusive du Fort Saint Ange pour une période de 99 ans. Situé dans la ville de Birgu, le Fort a appartenu aux Chevaliers à partir de 1530 et jusqu'à l'occupation de l'île par Napoléon en 1798. Aujourd'hui le Fort, récemment restauré, est le siège d’activités historiques et culturelles de l'Ordre de Malte.


Début de page